L’apprentissage dans les métiers du sport, de l’animation et du tourisme : un saut vers l’emploi

Vous êtes ici : Accueil > Tout sur l'apprentissage > L’entreprise > Le maître d'apprentissage

L’entreprise

Le maître d'apprentissage

Maître d’apprentissage, un rôle essentiel

L’apprenti est suivi par un maître d’apprentissage qui l’accompagne tout au long de sa formation dans l’entreprise. Responsable de la formation de l’apprenti, il assume également la fonction de tuteur dans l’entreprise et a donc différentes missions :

• participer à l’acquisition par l’apprenti des compétences correspondant à la qualification recherchée et à la certification préparée, en relation avec le centre de formation pour apprentis (CFA) concerné
• assurer la concordance entre la formation pratique en entreprise et la formation théorique en CFA
• être l’interlocuteur du CFA avec lequel il reste en liaison à travers un livret d’apprentissage et des fiches navettes
• accueillir l’apprenti dans l’entreprise, lui présenter le personnel et les activités de l’entreprise
• l’informer de l’ensemble des règles et usages internes à l’entreprise
• l’accompagner dans la découverte du métier et lui permettre d’acquérir les savoirs professionnels nécessaires à l’exercice de son métier
• organiser et planifier son poste de travail
• s’informer du parcours de formation de l’apprenti au CFA et des résultats obtenus
• accueillir le formateur du CFA responsable de son suivi en entreprise
• évaluer l’acquisition de ses compétences professionnelles

Il doit donc, pendant toute la durée du contrat d’apprentissage, permettre à son apprenti de développer ses propres capacités professionnelles et suivre son évolution professionnelle et scolaire. Il est l’interlocuteur du CFA.

Pour tenir véritablement son rôle auprès de l’apprenti, le maître d’apprentissage doit connaître l’environnement réglementaire du contrat d’apprentissage et appréhender parfaitement sa fonction professionnelle et formatrice.

Compétences professionnelles exigées :

• être titulaire d’une certification équivalente ou supérieure à celle préparée par l’apprenti ;
• justifier de trois années d’expérience professionnelle, en relation avec la certification visée ;
• à défaut de posséder la certification, il doit avoir exercé pendant cinq ans l’activité professionnelle en relation avec le niveau de qualification de la certification.

L’employeur doit permettre au maître d’apprentissage de dégager, sur son temps de travail, les disponibilités nécessaires à l’accompagnement de l’apprenti et aux relations avec le CFA.

Il doit également veiller à ce que le maître d’apprentissage bénéficie de formations lui permettant d’exercer correctement sa mission et de suivre l’évolution des contenus de formation des différentes certifications.

Information

Pierre Mariné, Président de la Fédération des CFA et Bernard Delorme, Président de la Fédération Profession Sport & Loisirs ont signé le 22 juin 2017 une convention de partenariat pour le développement de l'apprentissage dans les groupements d'employeurs.